Les textes qui sont publiés sur ce blog sont ma propriété, les photos sont soit les miennes, soit sous le copyright fabian da costa photographe. Sauf indications de sources de ma part. Merci de ne pas les utiliser sans mon autorisation.

lundi 23 octobre 2017



Voici bien longtemps que je n'avais pas acheté un livre de poésie. Trop longtemps. Celui-ci me sauta aux yeux et au coeur. Il ne parlait que de la mer, toujours et encore - présente, en allée. 

" Nous nous sommes éloignés et lointaine est devenue la mer. elle a descendu nos marches de pierre et nos balustrades : l'eau s'est retirée en sa demeure, sous l'encolure de sa sombre vague. Lentement elle aspirait la surface de la terre et l'asséchait. Alors surgit la terre ferme avec ses stèles de pierre et ses prairies sculptées, des cheminées et des pierres verdies apparaissant peu à peu, et la mer restant à l'arrière, vaste murmure des forêts saccagées."

Je me suis éloigné de la mer...et ne m'en suis jamais consolée.

1 commentaire:

  1. Tu reviendras à la mer, et les mots du poète t'envelopperont.
    Ils sont superbes et je comprends que tu aies craqué...
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer